Premières victoires de 2015

dimanche 22 février 2015
par  Christophe
popularité : 11%

Après le dernier match de 2014, joué le 14 décembre, les seniors du RCV durent patienter pendant une très longue trêve…

En effet, le forfait de Givet le 18 janvier fut suivi d’une interdiction de terrain une semaine plus tard pour le match prévu contre Anzin. Et c’est donc le 8 février que les Bleus jouèrent leur premier match de l’année 2015, en se rendant à Fourmies.

La tâche s’annonçait difficile, car les Fourmisiens étaient invaincus à domicile et entendaient bien le rester. Néanmoins, ils comprirent assez rapidement que leur invincibilité allait être mise à rude épreuve ce dimanche-là… Zout ayant ouvert le score sur pénalité à la 8ème minute, ce fut ensuite au tour de Nico Vidal, Max Desquiens puis de Béranger de venir faire gonfler le score en pointant derrière la ligne. Ces trois essais marqués portaient le score à 0-20, ce qui fit réagir les locaux juste avant la pause : 5-20.

Dès la reprise, les visiteurs repartaient à l’assaut des lignes adverses : Max Desquiens, sur pénalité jouée rapidement, puis Chouk permettait au score d’atteindre 5-30. Un dernier sursaut des Fourmisiens pour revenir à 10-30, puis Baptiste et Dave, par deux fois, permettaient ensuite de terminer sur le score final de 10-47. Un beau dimanche pour les Valenciennois !

Une semaine plus tard, le Stade Pierre Carous accueillait les voisins anzinois, pour le match initialement prévu le 25 janvier.

On savait que les voisins avaient l’intention de laver l’affront subi le 12 octobre, lorsque le RCV était allé s’imposer au stade Léo Lagrange, et qu’ils envisageaient avec délectation l’éventualité d’une victoire sur les terres du leader de la poule. Les deux équipes s’attendaient donc à un duel dans les règles de l’art et du rugby.

De l’avis de tous, le match fut intense. On sentait les deux groupes également motivés et chacun s’appliquait à jouer au mieux en s’appuyant sur ses points forts. Les deux équipes savaient qu’elles allaient en découdre pendant 80 minutes, et personne ne souhaitait déposer les armes avant le coup de sifflet de final. Sous un beau soleil quasi printanier, les joueurs des deux camps attaquaient le match à fond, sur un rythme élevé et avec une pleine intensité…à tel point que plusieurs d’entre eux tiraient la langue quelques minutes plus tard, les organismes étant peu habitués, en cette saison, à conjuguer reprise de souffle et dégagement de sueur sous une relative chaleur extérieure.

Zout, bien servi par Béranger, ouvrit le score sur un essai en bout de ligne dont il rata la transformation. Cet essai, loin de peser sur le moral des visiteurs, contribuait à attiser leur orgueil. Ce fut ainsi que le pack noir permit à son équipe de prendre l’avantage au score pendant quelques minutes, et que la pause fut sifflée sur le score de 5-7.

Le match reprit ensuite, toujours intense, mettant à rude épreuve les organismes de part et d’autre. Sans être franchement inquiets, les spectateurs et coachs valenciennois commençaient presque à s’impatienter de voir leur équipe prendre un ascendant définitif logique. Un premier essai de Maxence, remarquablement servi par Max Desquiens remettaient les Valenciennois dans le sens de la marche : 12-7. Ce fut ensuite une jolie passe au pied de Germain pour Nico Vidal qui permit de porter le score à 17-7, plus conforme aux attentes du public des Bleus.

Le point de bonus offensif tendait ses bras aux Valenciennois, pendant que les Anzinois restaient à portée du bonus défensif. Le match gardait donc son intérêt jusqu’au bout… Les locaux ratèrent plus d’une occasion de victoire à 5 points (et Germain y gagna la quiche d’or du jour pour "l’ensemble de son œuvre") tandis que les visiteurs se voyaient offrir une pénalité cruciale dans les derniers instants de la partie.

La tentative de pénalité fut ratée et les deux équipes se séparaient ainsi sur le score final de 17-7. Probablement fiers et fatigués d’avoir offert un beau spectacle aux spectateurs venus nombreux en ce dimanche ensoleillé, les acteurs des deux camps restaient sans doute un peu frustrés, malgré tout, d’être passés à côté du point de bonus. Le classement de la poule est encore incomplet, puisqu’il reste un match en retard à jouer prochainement : Anzin-St Amand. Avant cela, un autre derby se jouera à Valenciennes ce 22 février : RCV - ST Amand, match entre le leader valenciennois et son dauphin. Les Amandinois voudront sans doute laver l’affront subi le 16 novembre, lorsque le RCV était allé s’imposer de justesse au centre sportif Notre Dame d’Amour… Refrain connu ;-)


Classement :
1er RCV, 47 points (11 matchs)
2ème St Amand, 37 points (10 matchs)
3ème Charleville, 33 points (11 matchs)
4ème Fourmies, 30 points (11 matchs)
5ème Anzin, 25 points (10 matchs)


Commentaires

Brèves

23 octobre 2009 - Matchs à Calais annulés

Les matchs à Calais prévus ce dimanche 25 octobre sont annulés et reportés au 29 (...)

31 décembre 2008 - Résultats de Décembre

Le 14, le RCV (A) s’incline contre Béthune (10-27).
Le 7, l’équipe est allée (...)

27 avril 2008 - RCV-St Omer

Suite à la décision de la commission des règlements, le match RCV-St Omer se jouera à (...)

30 janvier 2008 - Calendrier poule Promotion Honneur

Le calendrier de la poule de Promotion Honneur est maintenant connu.
Les matchs (...)

29 mars 2007 - La Der à Nungesser

Pour le dernier match senior de la saison, les Valenciennois recevront les Roubaisiens à (...)