Les Maubeugeois remportent la belle

mardi 1er mai 2012
par  Christophe
popularité : 9%

Ce dimanche 29 avril, le magnifique Stadium du Littoral de Grande Synthe accueillait les finales régionales de rugby.

Pour la finale de 2ème série, le RCV retrouvait Maubeuge pour la troisième fois de la saison. Chaque équipe ayant remporté son match à domicile lors de la saison régulière, on allait donc voir ce que cela donnait en terrain neutre… La montée au niveau supérieur (PH/1ère série) étant déjà acquise pour les deux équipes, l’issue du match n’avait pas de véritable incidence. Mais comme dit mon ami Benoît (qui, au passage, réussit l’exploit d’avoir à la fois le même accent et la même mauvaise foi que Vincent Moscato), une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne. C’est comme ça, la sensualité du bois du bouclier est plus forte que tout ; ceux qui ont goûté à la joie de brandir le trophée du champion pourront vous l’expliquer pendant des heures pour peu que vous les occupiez avec une bière ou deux.

En arrivant au stade le matin, sous la pluie, chacun regrettait que les conditions climatiques fussent plus automnales que printanières. Petit à petit, cependant, la pluie se mit à oublier de tomber et il ne restait plus qu’un fort vent latéral, de type à décorner les bœufs, pour venir perturber les joueurs des deux camps.

L’entrée en matière fut, comme on s’y attendait, plutôt rugueuse. Notre deuxième ligne Julien, qui fut à la fois étourdi par la pêche qui lui fractura le nez et étouffé par le bras qui lui encerclait le cou, en fut le premier témoin, qui dut céder définitivement sa place à Pierre au bout de trois minutes de jeu. Pendant ce temps, les joueurs tentaient tant bien que mal de s’habituer aux joies du terrain synthétique (souple et agréable, certes, mais gorgé de flotte qu’il retransmettait aux maillots et au ballon) et à la puissance du vent qui rendait tout à la fois incompréhensibles les annonces de combinaisons et difficile le travail des buteurs. A ce jeu, le Valenciennois Fred Alleg tira plutôt bien son épingle du jeu en convertissant deux pénalités qui permettaient au RCV de virer en tête à la pause, 6-0.

Malgré tout, on pouvait se dire que la relative domination des bleus n’avait pas été bien récompensée et on pouvait logiquement s’inquiéter de ce que les Valenciennois commençassent à merdoyer en touche et à balbutier leur jeu offensif. Certes, les conditions de jeu n’étaient pas optimales et favorisaient probablement les Maubeugeois. Pour autant, eux que l’on raille parfois pour l’absence de leur jeu de main (je parle ici d’habileté des trois-quarts, vous l’aurez compris) surprirent les Valenciennois sur une attaque en première main consécutive à une mêlée dans les 22 des bleus. La seule erreur de défense des Valenciennois (qui, à part cet épisode, ne lâchèrent rien et furent exemplaires à défendre le moindre centimètre de terrain) leur fut fatale : un Maubeugeois s’engouffra allègrement dans la brèche créée par une montée défensive asynchrone des trois-quarts bleus. L’essai fut aplati au milieu des perches et les rouges prenaient la tête pour la première fois de la partie à la 49ème minute : 6-7.

Pendant toute la deuxième mi-temps, on sentait petit à petit grandir la frustration des joueurs du RCV, qui étaient en permanence renvoyés dans leur camp par de grands coups de tatane de l’ouvreur adverse. La frustration grandissait aussi chez les entraîneurs et les supporters valenciennois, qui voyaient leur équipe tomber dans le piège tendu par son adversaire. En effet, plutôt que de jouer sur leurs points forts, les bleus donnaient les bâtons pour se faire battre et semblaient perdre confiance en leurs capacités.

Malgré tout, une fulgurance les toucha à une dizaine de minutes de la fin : ils commencèrent à produire du jeu offensif intelligent. Mais les Maubeugeois ne sont pas des lapereaux de six semaines et ils réussissaient tant bien que mal à contrer les velléités valenciennoises, quitte à se mettre parfois à la faute. Cela amena ainsi une pénalité "tentable" à cinq minutes de la fin.

En aparté, je tiens à signaler à l’espèce de tordu surexcité qui abreuva l’arbitre de touche d’insultes parce qu’il avait eu l’audace de jouer son rôle en signalant à son collègue de champ une faute des rouges que, oui Monsieur, la faute était bien réelle. D’ailleurs, réagir de manière aussi caricaturalement débile devant des dizaines de gamins de l’école de rugby maubeugeoise me laisse tout à la fois perplexe et pantois. Fin de l’aparté.

La pénalité (genre 22 mètres du bord de touche avec, rappelons le, un vent latéral qui ferait passer le mistral pour une douce brise d’été) fut tentée par Boudin. Personnellement, j’ai vu le ballon passer entre les perches, mais pas les arbitres ni 90% des spectateurs. On en restait donc à 6-7.

La fin du match fut haletante. Les Valenciennois, qui jouaient leur va-tout, faisaient feu de tout bois, mais les Maubeugeois résistaient encore et toujours à l’envahisseur. Finalement, l’arbitre donna le coup de sifflet libérateur pour les joueurs et le public maubeugeois.

Pendant que leurs adversaires exultaient de joie, les Valenciennois étaient frustrés et déconfits, bien évidemment. Il faut cependant reconnaître que la logique globale de la saison a été respectée. L’équipe qui fit la course en tête de la poule durant plus de six mois a gagné la finale, bravo aux joueurs maubeugeois !

La finale passée, il reste encore, bien sûr, une page à écrire dans le championnat de France. RDV le 13 mai contre l’équipe de Gouaix-Provins. Gageons que cela devrait se jouer quelque part du côté de Compiègne.


Merci à Samir et Mathieu pour les photos.
Une pensée spéciale pour nos deux Julien : fracture du nez pour le deuxième ligne, fracture de la pommette pour l’ailier :-((


Commentaires

Brèves

23 octobre 2009 - Matchs à Calais annulés

Les matchs à Calais prévus ce dimanche 25 octobre sont annulés et reportés au 29 (...)

31 décembre 2008 - Résultats de Décembre

Le 14, le RCV (A) s’incline contre Béthune (10-27).
Le 7, l’équipe est allée (...)

27 avril 2008 - RCV-St Omer

Suite à la décision de la commission des règlements, le match RCV-St Omer se jouera à (...)

30 janvier 2008 - Calendrier poule Promotion Honneur

Le calendrier de la poule de Promotion Honneur est maintenant connu.
Les matchs (...)

29 mars 2007 - La Der à Nungesser

Pour le dernier match senior de la saison, les Valenciennois recevront les Roubaisiens à (...)