Journée du 12 février

lundi 14 février 2011
par  Patrick
popularité : 2%

Par Roger Couderc : envoyé spécial à Boisfort (Bruxelles) pour couvrir l’événement.

Moins de 15 :

Un très bel état d’esprit régna à Boitsfort de nos -15 pour cette première journée du top 4 des Flandres, championnat à XV.

1er match contre Boitsfort :
perdu 1 essai à 0

Jouer Boitsfort chez eux c’est un peu comme jouer les anglais sur leur terre ; pour gagner il faut être largement au dessus tant le référent (arbitre) s’amusa à diriger le match que dans un sens. Merci à ce rossignol du sifflet d’avoir appris à nos joueurs à faire le dos rond durant tout un match en leur permettant de toucher la gonfle que dans leur camp. Arbitrage incompréhensible donc pour un groupe construisant son rugby à XV. Un seul essai pris en contre dans ces conditions, c’est presque un exploit ! un match retour avec un rossignol neutre permettra surement de donner des munitions offensives équilibrées.

2e match contre Marcq en Baroeul :
perdu 3 essais à 0

Quelle magnifique équipe Marcquoise ! (ça vaut du Massy ou du collège Jolimont de Toulouse, objectivement). Cette équipe propose une belle organisation offensive et défensive = agressivité, placements et replacements rapides des soutiens et forcément ça envoie du jeu. Bref on admire cette edr, on tend vers elle ; c’était pour ce groupe une sorte d’évaluation. Dommage que le rugby régional ne propose pas plus de tels adversaires, on y gagnerait tous. Difficile de rentrer dans ce match après la défaite contre Boitsfort. Et pourtant, quelques minutes de repos et nos petits bleus parvinrent à se remobiliser ( prouvant le caractère de ce groupe) et proposer une défense efficace agressive et/ou glissée (bravo à nos petits ¾) durant les 2/3 de la 1ère mi-temps. Mais à force d’assauts répétés et un soutien moins rapide les valenciennois, ils plièrent deux fois juste avant la mi-temps : un essai sur un mauvais dégagement dans nos 22 et un autre dans un très beau mouvement (aller-retour) marcquois où notre défense proposa un espace dans lequel leur ¾ centre s’engouffra.

En 2e mi-temps nos -15 auraient pu se démobiliser mais ils mirent beaucoup de courage à défendre leur ligne. Un seul essai fut marqué dans les arrêts de jeu : sur une feinte de croisée du premier centre sur le 2e centre envoyant leur ailier scoré.

Pour rivaliser avec cette équipe spectaculaire, il faudra mettre la main sur le ballon et assurer nos conservations sur les rucks et les mauls sur les premiers temps de jeu (soutiens plus rapides et efficaces) pour proposer plus de jeu tout en gardant cette défense agressive. Plus facile à dire qu’à faire alors au boulot !

Moins de 13 :

1er match contre Boitsfort :
perdu par 7 essais à 2

Après les 6 premières minutes où nos joueurs semblaient vouloir en montrer aux joueurs belges et où la défense semblait ne rien vouloir laisser passer, un premier essai de Boitsfort à marqué la désorganisation de notre équipe. Une ligne de défense défaillante et les plaquages manqués ont permis à l’adversaire d’aller se servir en essais.

2e match contre Marcq en Baroeul :
perdu par 7 essais à 1

Peut-être un peu fatigués par leur 1er match, nos joueurs n’ont pas réussi à retrouver un nouveau souffle face à une équipe marcquoise bien organisée.
Trop d’espaces dans la défense et un manque de soutien dans l’attaque ont permis à Marcq de remporter la victoire.
Un essai de dernière seconde permettra au RCV de sauver l’honneur.

Les photos


Commentaires  (fermé)

Logo de 12 ANS
mercredi 23 février 2011 à 19h16 - par  12 ANS

Fo pas seen faire on gagnera ches nous

Logo de roger couderc
mardi 15 février 2011 à 13h24 - par  roger couderc

N’ayant pas ramené de bonnes blagues belges ; je vous laisse lire ces citations humouristiques rugby venant de mon petit furet :

"Les gars si on est plaqué, on essaye de rester debout !"

"Aujourd’hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des couilles !"

"Putains les mecs, si j’ai des demis, c’est pas pour que les trois-quarts fassent les choses à moitié !"

"Mon pauvre garçon, t’as les mains grandes comme un paquebot, le ballon il est gros comme une olive, et t’arrive pas à choper une gaillole en touche"

"Les gars, attention celui-là, il réfléchit avec les bras !"

"Les gars si on est plaqué, on essaye de rester debout !"

"Aujourd’hui les gars, on va se regarder dans les yeux, et on verra bien si on a des couilles !"

"Dédé, je compte sur tes coups de pied gastronomiques !"

"Les gars, le rugby, c’est comme une partouze, tant qu’il y a des trous il faut les prendre !"

"Eh les gars on n’est pas venus jusqu’ici déguisés en feuille de chou pour se faire brouter le cul par des lapins !"

"Isole-toi si tu veux, mais jamais seul."

"Ceux d’en face c’est des idiots. Dans leur vallée ils se reproduisent entre eux depuis des générations, d’ailleurs leur pilier droit il a une oreille au milieu du cul"

Entre les manchots d’en face et vous qui ressemblez à des culs de jattes, y’a plus que Lourdes pour nous sauver !"

"Aujourd’ hui on va jouer simple : les avants devant, les arrières derrière !"

Sur la première mêlée Peyo, je veux que ton pilier en face il tutte le grillon"

"Cet après midi vous avez carte bleue !"

"Le huit de devant, c’est cinq copains !"

"On est au pied du mur, maintenant les gars, il faut le construire !"

"D’accord on mène, mais il faut garder les pieds sur la tête"

"Les gars, il va falloir s’y mettre. Sortir les mains des poches parce que si vos couilles explosent, Y’en a un paquet qui vont devenir manchots"

"Y a plus de trois-quarts que d’avants dans les regroupements. C’est plus du rugby, c’est le Bolchoï en plein air"

"Les gars, un maul c’est comme une partouze. Si on est mal placé on se fait enculer."

"Bon, les gars, on n’oublie pas la règle des trois P : POUSSER, PLAQUER, COURIR !"

"Louper un plaquage, c’est comme enculer un collègue, ça se fait pas !"