Calais-RCV (cadets et juniors)

mercredi 18 mars 2009
par  Christophe
popularité : 16%

Long et difficile déplacement sur la côte pour nos jeunes...

Avant leur match, les cadets valenciennois se sont pris une avoinée de la part de leurs entraîneurs dans les vestiaires. Les absences aux entraînements pendant la longue trêve ont en effet poussé les coaches à prévenir leurs ouailles de la lourde tâche qui les attendait s’il leur prenait l’envie de produire les mêmes erreurs qu’au match aller, d’autant que leur condition physique serait clairement déficiente…

Pour une fois, on sentit nos cadets concernés dès le début du match. Hélas, leur envie et leurs bonnes intentions ne suffisaient pas : leur manque flagrant de cohésion permit à leurs adversaires, qui n’en demandaient pas tant, d’ouvrir le score à la 7ème minute (7-0). Les Valenciennois ne baisaient pas les bras, mais ils avaient en face d’eux une équipe entraînée, donc bien organisée. La fatigue s’installant petit à petit, on ne comptait plus le nombre de placages manqués… Calais déroulait son rugby et inscrivait 3 essais (11ème, 23ème et 25ème). Courageux, nos bleus retournaient dans le camp adverse, pilonnait dans les 5 mètres, mais hélas en pure perte : 22-0 à la mi-temps.

La deuxième période commença mal, puisque les locaux marquaient à la 35ème pour mener 29-0. A partir de là, les entraîneurs expliquèrent à leurs joueurs qu’il ne leur restait plus qu’à tout donner pour quitter le terrain la tête haute. La défense fut irréprochable, mais les intentions en attaque ne furent pas couronnées de succès : mauvais placements, mauvais timing et mauvais choix ne permettaient pas aux Valenciennois de s’en sortir. On en resta donc sur le score de 29-0, sur lequel nos jeunes Valenciennois peuvent nourrir bien des regrets. Nul doute qu’avec un minimum d’entraînement, les choses se seraient passées différemment…

L’élection de la quiche d’or fut disputée entre Merguez (touche trouvée qui faillit décapiter Pier) et Roy la poutre (tentative de passe à la JB Ellissalde, mais n’est pas Elissalde qui veut…) qui l’emporta pour le caractère esthétique de sa bourde…

Du côté des juniors, le match s’annonçait d’emblée difficile, puisque seuls 13 joueurs étaient présents, parmi lesquels Cédric, blessé. Le point notable du match intervint lors de la première période où une bagarre générale se déclencha suite à un maul. On assista alors à un spectacle lamentable et odieux de la part de certains spectateurs calaisiens particulièrement débiles. Du bord de la touche, ceux-ci ceinturèrent certains Valenciennois pour les offrir en pâture aux joueurs de Calais. D’autres spectateurs encore plus crétins se livrèrent à des violences sur les joueurs du RCV.

L’arbitre, hélas, ne se rendit compte de rien et se contenta de distribuer un carton rouge dans chaque camp. Comble de malchance, les Valenciennois durent faire face aux blessures, et terminèrent le match à 9 contre 11… Ils réussirent malgré tout à inscrire 8 points pour s’incliner 34-8.

La palme d’or de la débilité profonde est attribuée à ceux des spectateurs de Calais qui ont prouvé à nos jeunes que la connerie humaine est, hélas, encore présente parfois au bord des terrains. Saluons la solidarité dont ont réussi à faire preuve nos juniors dans ces conditions difficiles.


Commentaires  (fermé)

Logo de viande
lundi 23 mars 2009 à 15h09 - par  viande

oui bravo aux juniors qui n’ont pas démérités pour ce match qui s’annonçait difficile : manque de joueurs et d’entrainements ( en meme temps quand on voit qu’en 2 mois et demi ils n’ont eu que 2 matchs !).

très bonne solidarité sur la générale ! dommage en effet que des spectateurs "calaisiens" soient intervenus, avec meme une personne qui est rentré sur le terrain pour "sauver son fils" ! et l’arbitre n’a rien vu ! ça c’est une honte aussi !
dans l’affaire, nez cassé pour Lucas !

blessures donc de cédric, lucas et joseph, guillaume cheville "fatiguée" et rouge pour Médhi...

marquer un essai à 9 contre 11 plus une pénalité, pas mal !

maintenant et encore une fois faut venir aux entrainements ! et aux matchs (forfait ce dimanche 22 mars !!!!)

Logo de Christophe
jeudi 19 mars 2009 à 20h52 - par  Christophe

Certes, c’est bien pour cela que j’ai précisé que cela était le fait de "certains" supporters. Dieu merci, tous n’ont pas eu cette attitude déplorable...

Logo de hervé
jeudi 19 mars 2009 à 16h50 - par  hervé

je tenais a dire que le fait de quelques personnes qui ne possedent pas "la rugby attitude" ne doit pas faire d’un club,un club de voyous,merci a vous.
de mon coté pour finir sur une note plus optimiste,etant l’autre coach de l’equipe cadet,nous avons pris du plaisir a jouer contre vous et votre equipe nous a donner pas mal de soucis,en esperant que tout aille pour le mieux pour la suite.
et ne pas oublier que nous avons eu droit a 4 matchs et que les 30secondes de "flottements" ne resume pas la journée entiere.
merci.

Logo de Christophe
jeudi 19 mars 2009 à 13h28 - par  Christophe

Ah, bon, ce n’était pas des supporters calaisiens ? Bon, alors, disons juste des gens qui étaient sur le bord de la touche et qui n’étaient pas des Valenciennois. Effectivement, personne n’a pensé à leur demander s’ils habitaient Calais ou Marseille, donc, ne préjugeons pas !

Logo de coach des cadets de calais
jeudi 19 mars 2009 à 13h14 - par  coach des cadets de calais

honte à vous de dire que des supporter calaisiens on retenu vos joueur sur la bagarre !!!

Brèves

17 janvier 2007 - RCV / St Quentin-Thiérache (juniors)

Ce dimanche, les juniors jouaient à Nungesser contre l’entente St Quentin-Thiérache.
Ils (...)

14 janvier 2007 - RCV-Cambrai (cadets)

Pas de problème ce matin pour les moins de 17 ans valenciennois qui ont gagné contre Cambrai (...)

22 novembre 2006 - Les juniors perdent en gagnant...

Les juniors se déplaçaient en même temps que les cadets ce dimanche 19 novembre. Hélas, tous ne (...)

18 octobre 2006 - Cadets vs juniors

Dimanche 15, cadets et juniors, qui n’avaient pas de match officiel, se sont affrontés au (...)

31 décembre 2004 - Départ de Quentin

Coup dur pour nos cadets valenciennois : quelques jours avant la date limite du 31 décembre, (...)