RCV-Maubeuge

lundi 20 octobre 2008
par  Christophe
popularité : 12%

Le soleil était de la partie, en ce dimanche d’automne un peu frisquet, pour la réception des cadets et juniors de Maubeuge.
Le club de la Sambre, qui connaît actuellement quelques problèmes avec ses moins de 17 ans, s’est présenté en effectif incomplet sur cette catégorie. Fort heureusement, l’arbitre accepta que quatre Valenciennois fussent "transférés" dans le camp adverse pour permettre à tous ceux qui étaient présents de jouer à 12 contre 12. Certes, il n’y avait pas d’enjeu, puisque le RCV avait match gagné 25-0, mais au moins cela permit à tous les présents de jouer.

Très rapidement, les bleus prirent l’initiative du jeu et se retrouvèrent, au bout de six minutes, à mener au score 10-0, suite à deux essais d’Antoine "simplet" et de Merguez. Malgré tout, les "gros" étaient dominés et il fallut tout l’opportunisme de Jean, qui intercepta la balle sur une mauvaise transmission entre le 9 et le 10 adverses, pour voir les bleus marquer leur troisième essai.

On atteignit ainsi la pause sur le score de 17-0. Pendant que leurs ouailles reprenaient des forces, Pier et Cyrille en profitèrent pour leur dire ce qu’ils pensaient de leur performance en touches et de la retenue que les avants montraient à s’engager dans les regroupements…

En deuxième mi-temps, les bleus montrèrent de belles capacités défensives, ne cédant jamais devant l’adversaire. Ils inscrivirent également une ribambelle d’essais. Ainsi, Merguez s’en alla aplatir derrière la ligne pour la deuxième fois ; Antoine marqua par deux fois, portant son compteur personnel à trois essais ; Jean nous fit à nouveau un petit exploit individuel en jouant rapidement à la main une pénalité qu’il conclut 80 mètres plus loin. Un essai collectif fut également inscrit suite à un "gros tas de pus" (copyright Pier).

On en était donc à 42-0 lorsque, sur une mêlée à 10 mètres de la ligne d’essai maubeugeoise, JB s’offrit un petit départ au ras en 8 pour aller marquer le dernier essai de la partie qui portait le score à 47-0.

Malgré l’ampleur du score final, Pier fit part de son mécontentement à ses joueurs en fin de match. Il est vrai qu’on avait vu beaucoup d’approximations et de n’importe quoi tout au long du match. La victoire acquise d’entrée de jeu n’est sans doute pas étrangère à cet état de fait, tant il est vrai qu’il est difficile de se motiver sans enjeu. Les cadets devront mettre à profit les vacances pour présenter un visage plus convaincant pour leur prochain match, le 9 novembre.

Louis (feinte de placage) et Florian (nonchalance dans les zones de rucks) furent nominés pour la quiche d’or. Celle-ci fut remportée par Fabrice pour ses replacements en trois-quarts, stratégie douteue pour un pilier…

L’affaire s’annonçait moins facile en juniors. En effet, les Maubeugeois arrivaient en nombre et en position de favoris, forts de leur victoire contre l’équipe de la Somme qui avait fait chuter les Valenciennois.

D’entrée de jeu, les rouges de la Sambre indiquèrent clairement qu’ils comptaient mettre à profit les beaux gabarits de leur avants pour imposer leur jeu. Les avants jaune-et-noir locaux étaient à la peine, en touche, en mêlée et dans les regroupements…

Un coup de pied des visiteurs depuis leurs 22 amena une relance brouillonne des Valenciennois au milieu du terrain. Sur le regroupement, la balle fut perdue et récupérée par les rouges, qui filèrent inscrire leur premier essai 0-7.

Les Valenciennois étaient courageux en défense, mais leur défaillance en conquête les pénalisait : une touche fut ainsi perdue à 5 mètres de la ligne et une Chameyrat fut ratée dans la foulée… Heureusement, sur une mêlée face aux poteaux, les avants jaunes assurèrent la conquête, libérant un bon ballon pour les trois-quarts, permettant à Zef de réduire le score : 5-7.

Cinq minutes plus tard, c’est à nouveau une balle issue d’une mêlée (sur leurs propres 22 mètres) qui permit aux jaunes d’envoyer Aurélien à l’attaque. Celui-ci passa en revue toute la défense adverse pour inscrire un essai de 80 mètres, en coin : 10-7.

A cinq minutes de la pause, les rouges partaient à l’attaque sur les 22 mètres valenciennois. Un petit coup de pied, à destination de leur ailier, retomba de manière capricieuse… comme un ballon ovale sait si bien le faire parfois ! A ce jeu des rebonds bizarres, ce furent les Maubeugeois qui se montrèrent plus lucides (ou plus chanceux…), ce qui leur permit d’atteindre la pause en menant 10-12. On pourra signaler au passage l’énorme séquence de fin de première mi-temps, pendant laquelle les Valenciennois furent remarquables de courage en défense alors que, plus d’une fois, l’essai chauffait…

En tout début de seconde période, un petit coup de pied jaune atterrit directement dans les bras de l’ailier adverse, à la hauteur de la ligne médiane. La réception fut cafouilleuse, les Valenciennois qui croyaient avoir vu un en-avant s’arrêtèrent sans doute pendant une demie-seconde qui leur fut fatale, permettant à l’ailier de filer à l’essai : 10-19.

Deux minutes plus tard, Cédric se fit une belle valise, nous faisant croire qu’il allait à l’essai. Hélas, il fut arrêté à deux mètres de la ligne. Sur le regroupement qui s’en suivit, le même Cédric céda verbalement à un rictus provocateur maubeugeois… Bêtement, il écopa ainsi d’une pénalité qui permettait aux rouges de se sortir d’une situation délicate. Au passage, Cédric avait énervé l’arbitre, pourtant impeccable de bout en bout sur les deux rencontres. La menace d’un carton pesait sur la tête de notre demi de mêlée…

A la 8ème minute de cette seconde mi-temps, une mêlée jaune livra un bon ballon d’attaque à Cédric. Hélas, les rouges récupérèrent cette munition, avant de la perdre à nouveau sur un beau combat. Plein de hargne, Zef s’échappa au ras (qu’est ce qu’il foutait là, lui ?) et transmit la balle à Mehdi : 15-19.

Sur le renvoi, les jaunes furent approximatifs, permettant à leur adversaires de réagir immédiatement : 15-26.

A la 17ème minute, Zef tenta une pénalité excentrée, qui passa à côté… mais les jaunes avaient bien suivi et furent à deux doigts de marquer. Sur la mêlée à cinq, Cédric, volontaire, fila à l’essai : 22-26.

22ème minute : carton jaune pour un pilier rouge. Sur la pénalité, les Valenciennois se lancèrent à l’attaque depuis leurs 22 mètres. Un coup de pied bien tapé fut récupéré par l’ailier jaune qui fila à l’essai. Hélas, les spectateurs et l’arbitre avaient bien vu qu’il était parti devant le botteur…

25ème minute : alors que l’initiative était valenciennoise, la balle se retrouva dans les mains des rouges… Personnellement, je n’ai pas compris ce qui s’est passé sur cette action qui amena un essai maubeugeois : 22-33.

Le match semblait plié, mais les jaunes y croyaient encore. Hélas pour eux, ils s’énervaient et s’apostrophaient parfois entre eux… Pire encore, pourquoi fallait-il qu’ils protestassent alors que l’arbitre avait vu et sanctionné le placage dangereux d’un Maubeugeois ? Nul ne saurait le dire… Heureusement, l’arbitre ne leur en tint pas rigueur, mais une chose est sûre : il va falloir qu’ils travaillent leur discipline !

Dans les arrêts de jeu, Cédric vint sceller le score en récupérant un petit coup de pied pour lui-même : 29-33, cinq essais de chaque côté.

Assurément, les juniors du RCV nous ont montré de fort belles choses ce dimanche. Un peu plus de vigilance (notamment sur les renvois), plus de discipline et de "solidarité dans les bourdes" leur auraient peut-être permis de s’imposer face à une très belle équipe de Maubeuge. Saluons ces juniors de Maubeuge qui n’ont pas volé leur victoire, en s’appuyant sur un groupe d’avants très performant. Les gros du RCV doivent s’en inspirer afin d’améliorer leur conquête, qui fut défaillante.

Au moment de nommer la quiche d’or, Cédric et Zef furent nominés par l’encadrement pour leur grande g….e ; mais Alex, le talonneur qui oublie de talonner, fut élu par ses pairs.


Retrouvez toutes les photos de ces matchs ici


Commentaires  (fermé)

Logo de Christophe
mardi 21 octobre 2008 à 17h06 - par  Christophe

Une bouffe cadets/juniors sera organisée pendant les vacances, le jeudi 30 octobre, après l’entraînement. Une fiche d’inscription sera affichée au club. Les éducateurs cadets/juniors.

Brèves

17 janvier 2007 - RCV / St Quentin-Thiérache (juniors)

Ce dimanche, les juniors jouaient à Nungesser contre l’entente St Quentin-Thiérache.
Ils (...)

14 janvier 2007 - RCV-Cambrai (cadets)

Pas de problème ce matin pour les moins de 17 ans valenciennois qui ont gagné contre Cambrai (...)

22 novembre 2006 - Les juniors perdent en gagnant...

Les juniors se déplaçaient en même temps que les cadets ce dimanche 19 novembre. Hélas, tous ne (...)

18 octobre 2006 - Cadets vs juniors

Dimanche 15, cadets et juniors, qui n’avaient pas de match officiel, se sont affrontés au (...)

31 décembre 2004 - Départ de Quentin

Coup dur pour nos cadets valenciennois : quelques jours avant la date limite du 31 décembre, (...)