Les mecs du sud

Coup de griffe de chat crevé
lundi 6 janvier 2003
popularité : 10%

Rien à faire j’m’y fais pas ! A la faveur d’un rang de classement merdique de chez merdique au Capes ou d’un souvenir tenace d’un coït acrobatique avec Josianne (vacancière de passage sur la côte, surnommée la tranchée d’Arremberg par ses voisins de camping) le mec du sud se sent irrésistiblement attiré, le mois de septembre venu, vers le bassin Valenciennois. Mais le plus embêtant avec le mec du sud c’est qu’il vient du sud et le plus agaçant c’est que dans 100 % des cas il y retourne. Tu le reconnaîtras
facilement il a un tatouage "100 % mec du sud" sur le scrotum, sous le testicule gauche (pour le sud-ouest) ou droit (pour le sud-est)

Le mec du sud vient du sud

Déjà, invariablement, la nouvelle de sa venue enfle en rumeur quand le secrétaire, les yeux embués voit tomber sur le téléscripteur les licences estampillées ’Sud". La rumeur passe et virevolte pendant tout l’été comme une obsession : "il a joué à (au choix) Grenoble, Toulouse, Bordeaux, Agen…enfin tout près dans la région !" ; "il fait 1, 90
m, 100 Kg de muscles… enfin sur la photo de sa licence, il n’avait que 14 ans, tu te rends compte !" et enfin pour les tous meilleurs "j’le connais, il a joué avec Micha à Jolimont…" Lorsque la trêve estivale est achevée - et que lors d’un retournement de situation (au choix) le Luc, Arras, les bourreaux de Béthune, ou autre club "structuré" ne nous a pas carotté la perle rare en lui trouvant un poste d’ouvreuse de cinéma… le spécimen débarque, blessé généralement, le mercredi de la reprise des entraînements avec un melon de Cavaillon gros comme une pastèque à la place de la tête… Las ! s’il a bien joué à Toulouse, ce n’est pas au Stade Toulousain mais à Caremboule-sur-Pibrac ; et puis ses mensurations ont un peu évolué, c’est pour cela qu’il doit perdre 25 kg pour revenir en pleine forme fin janvier. Il faut bien avouer qu’une frange non négligeable de cette population peut également être constituée de joueur avec une technique et un physique si flatteurs qu’il est bien difficile d’en tirer
partie… Après un percée de 40 m, il cherche le soutien encore en train d’astiquer les cuivres au club-house ou part dans une improbable bagarre générale torse nu, le protège dents derrière l’oreille, au milieu du Pack de Saint-Pol qui en rigole encore…

Le mec du sud retourne dans le sud

Dans tous ces mouvements migratoires, il arrive que d’authentiques "mecs du sud", charmés par l’ambrée subtile de la tisane du baron Duyck s’intègrent et apportent au Club une assise naturelle, et souvent même une science de la saoulerie qui laisse pantois les joueurs du cru. Il ont le jeu en eux ; bonifient leurs partenaires ; nous font renifler les effluves, encore inégalement connues dans le Comité des Flandres, du beau rugby. Mais, chacun se souvient de ces joueurs qui un beau matin, c’est leur destin, sont repartis vaincus par les vicissitudes climatiques de la dépression des îles anglo-normandes. Les brèches laissées béantes par leur départ sont souvent longues à combler, leur succession difficile à assumer par la main d’œuvre locale. Les femmes pleurent en secret, amoureuses clandestines de ces garçons charmants à l’accent langoureux. Josianne, après un mois de deuil se décide à rouvrir la tranchée d’Aremberg aux sportifs du dimanche. Leurs noms fleurissent encore sur quelques lèvres quant on se souvient de ce mémorable tour de la place d’Armes, à poil les slips sur la tête, ou le concours du plus gros buveur de Pastis la tête en bas en jouant de la cornemuse… (j’invente mais à peine) Honnêtement des pièces comme ça, il n’y en pas
eu beaucoup au RCV, pas toujours très chanceux à la grande loterie des mecs du sud.

Foi de chat crevé !


Brèves

31 mars 2008 - Le site du RCV en Chti

Afin que tous les valenciennois puissent comprendre le site, celui-ci a été traduit !
(cliquez (...)

26 novembre 2007 - Carnet noir

Le père de notre ami Olivier Petitcunot, dirigeant du RCV, est décédé dans la nuit de vendredi (...)

4 octobre 2007 - Des hormones féminines dans la bière ?

Lors de la dernière troisième mi-temps on discutait de choses et d’autres, lorsque (...)

1er octobre 2007 - Une excellente histoire

Sur le parking du bar. Un gars sort du bar en titubant. Un véritable désastre !! Il lui faut 5 (...)

14 septembre 2007 - Humour...

Un homme est assis dans un stade de RUGBY. C’est la finale de la Coupe de Monde, toutes (...)