Armentières-RCV : 24-5

Et de trois.
lundi 6 octobre 2003
popularité : 13%

En dépit de la sécheresse du score (24-5), on peut, en grattant un peu, tirer quelques satisfactions de la défaite contre Armentières dimanche. Mais deux grosses interrogations demeurent : la contenance maximale de l’infirmerie et la résistance à l’adversité de l’équipe B.

La plus vive des inquiétudes de l’entourage du RCV se concentre sur la liste assez impressionnante des blessés : après Banban victime du premier match, Julien Carpentier du second et Loïc de l’entraînement de vendredi, il semble qu’Amaury ait laissé une épaule dans une percussion (à 3 contre 1 en plein milieu du pack sur une pénalité jouée à la main, comme il se doit) alors que Stéphane M. venait de perdre également un morceau de la sienne lors du match de l’équipe B. Le rythme des blessures semble tel qu’il faudra d’ici peu construire un étage supplémentaire à l’infirmerie du RCV. Mais, plus inquiétant encore, l’équipe B battue dimanche 32-0 et en état de sacrifice constant depuis le début de la saison ne peut déjà plus, comme elle le faisait avec bonheur la saison dernière, alimenter le groupe premier.

En fait, et paradoxalement, la bonne fin de match d’une équipe du RCV ragaillardie par un coaching bien mené, pourrait laisser entrevoir un avenir meilleur pour le XV du Hainaut. Certes, le score était acquis pour Armentières mais on a vu quelques brèches ouvertes au large par des trois-quarts moins timorés, une touche plutôt pimpante et une révolte du pack pour marquer finalement le premier essai de la saison sur une succession de combinaisons bien connues des prairies valenciennoises.

Pour le reste, que faire lorsque les avants Armentièrois, pourtant le plus souvent sur un rythme de sénateurs, ont la main sur le ballon ? Ne pas se désunir en défense (ce que les Valenciennois ne firent jamais) et attendre que la charnière des bleu et rouge fasse une enième cagade (ce que les 1/2 Armentièrois n’hésitèrent jamais à reproduire). Les quatre essais armentiérois démontrent tout de même qu’en troisième division, sans véritablement prendre la marée on peut, si l’on n’y prend pas garde, revenir avec une valise plutôt pleine dans les soutes du bus.

Sur les trois prochaines semaines (Séniors, si Pontault Combault semble réellement au-dessus du lot, les matches contre Maison-Laffitte, loin d’être souverain cette saison, et surtout contre Marcq en Baroeul pourraient laisser entrevoir aux plus optimistes d’entre nous une embellie dans le destin sportif du RCV…


Brèves

23 octobre 2009 - Matchs à Calais annulés

Les matchs à Calais prévus ce dimanche 25 octobre sont annulés et reportés au 29 (...)

31 décembre 2008 - Résultats de Décembre

Le 14, le RCV (A) s’incline contre Béthune (10-27).
Le 7, l’équipe est allée (...)

27 avril 2008 - RCV-St Omer

Suite à la décision de la commission des règlements, le match RCV-St Omer se jouera à (...)

30 janvier 2008 - Calendrier poule Promotion Honneur

Le calendrier de la poule de Promotion Honneur est maintenant connu.
Les matchs (...)

29 mars 2007 - La Der à Nungesser

Pour le dernier match senior de la saison, les Valenciennois recevront les Roubaisiens à (...)