A l’usage des nuls et des inrugbystibles

et tous ceux qui ne comprennent rien à rien
vendredi 18 avril 2003
popularité : 20%

A comme Arbitre, B comme Ballon, C comme Congélateur, D comme Dudul, bon vous aurez compris que l’Abécédaire démarre ci dessous.

- Arbitre

Joueur supposé sans talent, ou refoulé complexé qui n’ayant aucune autorité à s’maison passe ses nerfs le dimanche sur 30 mecs d’un seul coup, voire plus en cas de supporters devant la main courante.
Systématiquement vendu ou incompétent en cas de défaite, il est indispensable pour le jeu, au même titre que le WC pour la gastro, et sert d’alibi en partant du postulat qu’on est toujours meilleur que l’adversaire.
" Monsieur l’Arbitre " sera utilisé pour la délation, " rossignol " ou " vendu " le sera par les joueurs fatigués qui souhaitent 3 dimanches de libre.

- Ballon

Qu’il soit Walibi ou Gilbert, il obéit à une loi implacable de la physique, qui veut que comme la tartine beurrée, l’ovale rebondira toujours du côté où tu n’es pas.

- Biscards

Vieux joueurs de seconde zône (sauf Kéké…), à la technique frustre, et à l’haleine avinée. Ils se rassemblent chaque mois afin de donner un sens à leur morne existence.
Ils peuvent être considérés comme les lointains ancêtres des Encombrants, ces derniers ayant depuis développé, amélioré et permis à ce concept de prendre sa véritable dimension.

- Bouboule

Président joueur entraîneur éducateur capitaine 2 6 7 8 9 etc ... : c’est la voix de la raison du Club. Il a cependant parfois tendance à pêter des durites, comme sur les terrains (demandez vous pourquoi on l’appelle bouboule… quoiqu’une autre explication peu flatteuse pour ses adversaires viendrait du bowling), ou quand il se met en tête de faire monter le club en 3° Division.

- Chameyrat

Combinaison éculée
On n’en dira pas plus car elle fonctionnera encore, face aux équipes exotiques à rencontrer en phases finales.

- Club house

Lieu de débauche où chacun refait le match en enjolivant les actions, et en se croyant beaux.
Littéralement, c’est la « maison », sauf qu’on peut y faire des choses strictement interdites chez soi (comme vomir partout, ou s’endormir sur le congélateur)

- Congélateur

Lit d’appoint du bougonneur, il recèle des trésors mitonnés par un couple de bellotteurs, dont le plus fameux est le croque monsieur, qui te brûle les mains tout en restant inexorablement froid au cœur.

- Dudul

C’est la grosse bi…
Non, c’est plutôt un enfoiré, qui nous manque tellement …

- Elastoplaste

Le meilleur ami du rugbyman momifié, qui permet aux vieux cons usés et abîmés de donner le change, et d’espérer pouvoir tenir leur place le dimanche.

- Elvis

Vice-président du Club, sa haine de l’Anglais l’a pourtant fait s’autoproclamer Elywinter.
Amoureux secret d’une encaisseuse travaillant le vendredi au péage autoroutier de l’axe Paris-Valenciennes.

- Encombrants

Bande de rubycons ayant perdu le sens des réalités, et qui pensent avoir encore un rôle à jouer dans le monde rugbystique. L’origine du nom viendrait de leurs épouses qui ont fait un odieux parallèle entre, le jour des entraînements (1° vendredi du mois), le ramassage des ordures volumineuses et ce qu’elles pensaient de leurs chers maris.

- Fidji

Passe foireuse rattrapée par miracle par un partenaire. Elle nécessite une vraie souplesse des épaules, et un strabisme divergent prononcé.
Ce terme permet au passeur de faire croire que sa passe était intentionnelle.
Inventée par un « Coyote » qui a préféré s’exiler dans les îles, plutôt que de continuer à subir les sarcasmes des ses coéquipiers : « Fidji à droite ? OK, mais on était tous à gauche… ».

- Gadoue

Terrain dé solidifiée, qui provoque la colère des épouses et des mères qui en ont assez de voir leur baignoire transformée en panier de linge sale .
Objet de querelle pour les clubs de la Métropole.

- Hécatombe

Etat des effectifs rugbystiques présents à l’entraînement vers le mois de Décembre, et ce dès l’arrivée des premiers coups de froid.

- Iconoclaste

Présence d’un gentleman sur un terrain, d’un intellectuel dans une 3° mi-temps, d’un sportif chez les Dirigeants, d’une fille respectable dans un club-house ou d’une tapette dans une mélée.

- J’ai

Cri de désespoir d’un joueur allant faire un en-avant.

- Kerau

Inventeur de la chandelle arrière.
Ce monsieur catastrophe est considéré comme une sorte de porte bonheur : En effet, quand le Kérau prend un avion, le suivant se crashe ; S’il passe ses vacances en Juillet dans l’Aveyron, une inondation suivra en Août. Ses amis qui le savent, apprécient donc sa compagnie, à l’exception d’Achille avec qui il est fâché.

- Lacet

Objet filasseux se déchirant systématiquement 5’ avant le début des matchs importants.

- Mi-temps

Havre de paix dans un monde de brutes.
L’échelle du temps y est relative car elle est à géométrie variable : Trop lointaine pour les remplaçants, trop courte pour les machines surchauffées, trop longue pour les ¾ qui n’ont pas touché un ballon, ou trop brève pour le coach qui n’avait pas vu ses joueurs à l’entraînement depuis 1 mois (voir « gadoue »).

- Nanard

Théorème ou postulat : Chaque club a toujours son Nanard, c’est obligé :
Cette figure imposée dans tous les clubs des Flandres mais aussi de France, est un Hybride entre naze et canard.
Personnage jovial, il impose toujours la sympathie, à contrario du Monsieur Bernard, le gros avec le pardessus et le cigare dans l’arrière pièce près du radiateur.

- Nez

Appendice nasal protégeant la gueule des uppercuts adverses. Cet appendice se transformera en réceptacle à verres au cours des 3° mi-temps.

- Ouverture (Demi d’)

On se perd en conjectures quant à l’origine de ce terme, qui révèle manifestement d’ un abus de vocabulaire certain.
Les n°10 sont en effet toujours recrutés pour leur coup de saton et ils en abusent pour fermer le jeu et se faire voir. A part ça ? Rien … 100% génie ? Non. Un ¾ de génie ? Non plus, … Disons une moitié.
L’origine de ce mot viendrait donc de cette observation cruelle et sarcastique, et on lui préférera la véritable terminologie utilisée dans la vraie vie : « passetonballonducon »

- Pilier

Fière race de rugbyman, néanmoins en voie de disparition depuis que les mêlées n’avancent plus.
Pour sauvegarder ces spécimens, la Fédération les a classés dans une catégorie particulière (les bourrins) et imposent aux clubs d’en utiliser quelques uns via une licence spécifique.
Cette sauvegarde de l’espèce permet d’en croiser encore quelques uns le Dimanche. Moi j’trouve qu’on devrait faire pareil avec 2 ou 3 gonzesses par équipe.

- Quart

Unité de mesure des rugbymen.
Les costauds purs à 100% pastaga seront considérés comme des joueurs à part entière, et rejoindront le pack. Les avortons à 50% typés panachés seront mis en 9, et le reste catalogué perroquets ou tomate rejoindra les lignes arrières

- Respect

Concept vieillissant remis au goût du jour par quelques jeunes du Club, qui s’en servent pour justifier leur refus d’affronter leur Président au jeu du coup de boule.

- Srilane

Pommade magique destinée à éviter l’échauffement physique qui fatigue.
Qui ne s’est jamais gratté les c… après s’en être badigeonné les cuisses, rate des soirées potentiellement inoubliables.

- Supporter

Mec dont la télé est en panne, et qui passe ses nerfs le dimanche en éructant une tonne de conneries sidérantes. Au plus ses connaissances rugbystiques seront faibles, au plus il s’exprimera fortement.
Un minimum de vocabulaire et de souffle sont indispensables : « Depuis l’débuuuuuuut… » « Ooooooooooooh monsieur l’arbitre… » …

- Talonneur

¾ ou 3° ligne ayant pris du poids et reconverti à ce poste ingrat où les uppercuts (prochaine définition…) sont légions. Le « paupaul » irisé, talonneur par vocation, est une race en voie de disparition : les croisements entre abruti total, sado-maso exaspérant, grande gueule vociférante, fouteur de merde et baril de vinasse ayant été interdits depuis des années par la ligue des droits de l’homme.

- Uppercut
Voir Nez.

Geste désespéré des mauvais perdants, qui cherchent un alibi pour justifier après les matchs qu’ils n’ont pas complètement perdu leur après-midi. C’est aussi un geste très technique dans la mêlée et utilisé par la 2 ligne, et mal-aimé des 1° adverses.

- Urine
Décoration extérieure du club-house composée de ¼ pastis et ¾ Jupi. On peut aussi parfois y trouver des restes d’herbe à la Boldo, bien que cela soit de plus en plus rare à Nungesser.

- Vis-à-vis
Adversaire privilégié, qu’on apprécie au point de vouloir le mettre sous cadre. Il aime particulièrement les rimes en « on » comme bouchons, tampons, ou autres cartons pendant les matches, mais aussi (sauf exceptions marcquoises) les gorgeons après.

- Walibi
Gonfle disparue, subtilisée il y plusieurs années par un dénommé Gilbert. Son poids était fort variable, car elle offrait la particularité après quelques mois, d’absorber l’eau par temps de pluie, et de se transformer en brique par temps sec.

- Xantia
Véhicule accordéon vénéré par Franck D, qui y laissa un orteil mais l’a adopté depuis pour y avoir conservé le reste de sa vénérable carcasse.

- Y- faut-s’réveiller
Cri de ralliement des équipes dominées, ayant abusé de la sophrologie d’avant match (voir article / En direct des vestiaires), et qui pensent de façon irrationnelle que leur qualité naturelle ne puisse pas être remise en cause.

- Zig-zag
Course de joueurs qui ont peur des contacts pendant les matchs, et de tout le monde après la 3° mi-temps.

Pour les finales des Flandres 2003 :
- Retrouvez ICI les équipes finalistes, les horaires des rencontres, et les résultats (à partir du 27
avril !)
- Participez LA aux pronostics sur toutes les finales !


Brèves

31 mars 2008 - Le site du RCV en Chti

Afin que tous les valenciennois puissent comprendre le site, celui-ci a été traduit !
(cliquez (...)

26 novembre 2007 - Carnet noir

Le père de notre ami Olivier Petitcunot, dirigeant du RCV, est décédé dans la nuit de vendredi (...)

4 octobre 2007 - Des hormones féminines dans la bière ?

Lors de la dernière troisième mi-temps on discutait de choses et d’autres, lorsque (...)

1er octobre 2007 - Une excellente histoire

Sur le parking du bar. Un gars sort du bar en titubant. Un véritable désastre !! Il lui faut 5 (...)

14 septembre 2007 - Humour...

Un homme est assis dans un stade de RUGBY. C’est la finale de la Coupe de Monde, toutes (...)