La loi des séries [1967-1982]

Epoque n° 1
jeudi 26 décembre 2002
popularité : 2%

Après une tentative ratée 3 ans plus tôt, le RCV est créé en 1967 par Jean G. et quelques uns de ses petits camarades de jeu (Vau, Thilliez, Lecomte, Carrerot, Pruvost, Penez). La mairie, à la recherche d’une équipe à aligner contre les clubs environnants dans une compétition omnisport nommée Intervilles (pas celle de Guy Lux ! ç’eut été une hérédité trop difficile à porter), soutient l’initiative des pionniers prématurément éconduits.

La presse nous apprend

(vdn, 28/04/1967)

que le baptême du club a eu lieu le 30 avril 1967. Sur les fonds baptismaux, le Racing Club de France et l’AS Monferrand sont parrains et "firent briller toutes les facettes d’un rugby panache". Ce qui ne sera pas forcement une super saison [67-68] pour le rugby français (mort de Guy Boniface dans un accident de voiture sur le trajet retour d’un match amical et d’un autre international, Jean-Michel Capendeguy) est donc un grand millésime pour le rugby valenciennois en dépit d’un premier match en championnat sanctionné par une défaite

contre Fourmies (6-18)
.

La première victoire du RCV est arrachée

contre Sedan (11-8)
. Le club s’installe rapidement dans le championnat où les clubs adverses aujourd’hui disparus du paysage du rugby des Flandres, ou en renaissance après une petite mort, portent les couleurs de villes comme La biete, Lens, Bohain, Caudry, Marly (les diables rouges !), Sedan, Hénin-Liétard… !

On repère au hasard des archives une évolution sportive un peu chaotique et toujours limitée aux séries régionales. Plusieurs fois, le RCV échoue aux portes de la division d’honneur comme en 69-70 ou il manque de peu l’accession au terme d’une série de matches de barrage qui l’oppose notamment à Fourmies, Le Luc, Charleville & Laon. En 76-77, le club alors en 2e série inaugure le 17 octobre le stade du Hainaut par une dégelée (0-22), contre le coq Mosan. La même année et la saison suivante, les seniors sont en 1e série, mais

les juniors sont champions des Flandres
deux saisons consécutives avec à l’ouverture un certain Hervé Lecomte qui refera parler de lui.

Bien évidemment le grand bonhomme de cette époque est sans aucun doute Jean Gouardères que l’on retrouve

interviewé par la presse régionale
à l’occasion des 10 ans du club. Roland déjà présent marquera la suite de l’histoire du RCV par une inspiration géniale. Malgré quelques équipes de jeunes prometteuses, et l’obsession de la formation des jeunes, le club joue en 1e série jusqu’en 1982 (Dura lex sed Lex).




Album photo complet de la loi des séries


Commentaires  (fermé)

mardi 19 avril 2011 à 21h52

Je tient à préciser que le club à été fondé trois ans plus tôt par le docteur Pierre Taillandier

lundi 6 novembre 2006 à 11h25

Salut jean j’espére que tu vas bien je viens juste de découvrir ta réponse je te remercie pour ton message à bientot peut étre jean pierre

Logo de Jeannot
vendredi 1er septembre 2006 à 18h25 - par  Jeannot

salut Jean-Pierre
Ici c’est Jean Manteau , dit Jeannot
Cela remonte ...
Un grand bonjour à l’acrobate que tu étais au talon
J’ai essayé quelques années ce poste , mais n’ai jamais atteint ta souplesse !!
A bientot peut etre
Jean

Logo de jean pierre michel
jeudi 31 août 2006 à 09h53 - par  jean pierre michel

Coucou ici cest jean pierre michel j’ai été agréablement surpris de trouvé le site du RCV et de trouver mon nom à l’intérieur les souvenirs font du bien à bientot

Brèves

18 mai 2003 - Amédée Lodato président du RCV

Amédée Lodato prend la suite de Pascal Hardy à la présidence de du RCV. Le bureau connait (...)

27 avril 2003 - Champions des Flandres !

Le RCV gagne ses deux finales. La B dispose de l’Iris 20-3 alors que l’équipe A (...)